Extranet
    Identifiant
  Mot de passe
Actualités
Météo
Services de la coopérative

LES SERVICES

La Coopérative affiche l’ambition d’accompagner et d’aider ses adhérents : 

  • À produire plus et mieux pour garantir leur revenu tout en répondant aux attentes sociétales
  • À diversifier leur production de céréales afin de répondre à des marchés de niche
  • À sécuriser ces débouchés en garantissant la qualité et en assurant la quantité
  • À pérenniser ainsi leur exploitation et leur capacité à produire

Afin d’assurer ses ambitions la Coopérative à créer une activité de développement : ADDI-CLUB : « ADDI » comme addition de l’ensemble des compétences d’une filière (blé - orge).

Objectif : Une démarche de développement en filière dont le principal objectif est de préserver la compétitivité et le résultat économique de ses adhérents tout en répondant aux attentes de la société.

Méthode de recherche et de développement « ADDI-CLUB » : Suivre chez un certain nombre d’adhérents des parcelles conduites selon un itinéraire cultural raisonné et innovant, comparer les données récoltées avec celles provenant de parcelles conduites selon les habitudes du producteur et analyser les résultats sur le rendement, la qualité et l’impact sur l’environnement.

Les différents acteurs de la filière participent à ces travaux de recherche :

  • Agriculteurs producteurs (50 environ)
  • Un transformateur (meunier-malteur)
  • Une société de services (développement des OAD)
  • Une société phytosanitaire (apport des systèmes d’expertise)
  • La Coopérative de PUISEAUX

Tous les facteurs de productions influant le résultat de la production sont étudiés :

  • Rotation
  • Variété et densité de semis
  • Fumure azotée
  • Protection fongicide
  • Engrais foliaires et alimentations minérale
  • Etc…

ADDI-CLUB est le fer de lance de nos évolutions techniques et économiques. ADDI-CLUB vise tant à la fois la qualité de nos productions, le respect de l’environnement, l’attente des filières et des consommateurs, la réglementation et le bien être de ses adhérents.

ADDI-CLUB est l’outil incontournable de développement d’une agriculture durable.

Cette activité de développement a permis à la Coopérative de proposer à ses adhérents différents services appelé « ADDI-COOP » adaptés aux productions locales et au terroir du gâtinais.

L'organisation de séminaire "ADDI-COOP" permet de réunir une vingtaine d'adhérents chaque année en dehors du contexte des exploitations pour réfléchir sur les évolutions et le management.

Les différents ADDI-COOP

  • Analyses de sol
  • Raisonnement de la fumure P-K-M (logiciel OSMOSE)
  • Analyse de reliquats azotés
  • Bilan prévisionnel azoté et directive nitrate (logiciel osmose épicles)
  • Jubil
  • Farmstar
  • AOB : atelier orge brassicole
  • Contrôle pulvé, qualité de pulvérisation
  • Sécurité et prévention
  • Météo
  • Traçabilité : logiciel ATLAND
  • Evolution et management : séminaires
  • Amélioration des conditions de stockage à la ferme
  • Conduite raisonnée des cultures .
seminaire

LA BIODIVERSITE

Agriculture et biodiversité sont deux sujets compatibles contrairement aux idées reçues.

Les agriculteurs sont eux-mêmes producteurs de biodiversité. Ils façonnent le paysage de nos campagnes par la diversification des assolements, par l’implantation de jachères fleuries et des bandes enherbées et aussi par l’entretien des haies.

Ces infrastructures agro-écologiques constituent des abris et des espaces d’approvisionnement pour la faune et la flore locale.

La Coopérative de Puiseaux sensibilise les agriculteurs aux enjeux de la biodiversité :

  • Utilisation d’engrais organiques pour entretenir l’humus du sol et préserver la vie microbiologique.
  • Pour les insectes : opération avec les apiculteurs pour préserver les insectes pollinisateurs, indispensables pour la fécondation des plantes.
  • Pour les rapaces : préservation des espèces pour faciliter la régulation des ravageurs.

La Coopérative de Puiseaux participe également à des projets de plantation de haies ou bosquets sur son territoire.

abeille
faucon
biche

LE DEVELOPPEMENT DURABLE  A LA COOPERATIVE DE PUISEAUX 

Le développement durable c’est quoi ?
C’est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la possibilité, pour les générations à venir, de pouvoir répondre à leurs propres besoins.

La Coopérative n’a pas de démarche officielle ni d’engagement dans le Développement Durable… mais depuis au moins deux décennies (par ex les ADDI CLUB), elle met en œuvre avec ses adhérents toute une panoplie d’actions qui sont étroitement liées à ce nouveau concept :

 

3 PILIERS

 Se donner des moyens pour être
 performant et innover

ECONOMIE

 Protéger notre terroir

ENVIRONNEMENT

 Les relations entre les personnes et leur
 épanouissement

SOCIETAL, GOUVERNANCE ET MANAGEMENT


rosace

Les 3 grands principes du Développement Durable

 Un système est équitable quand il allie l’économique et
 l’humain

 Un système est viable quand il allie l’économique et
 l’environnement

 Un système est vivable quand il allie l’environnement et
 l’humain

L’économie :

La Coopérative a pour objectif dans ses activités, d’assurer des débouchés rémunérateurs pour ses adhérents via les filières qualité.

Elle investi régulièrement pour améliorer et développer ses installations de stockage tout en conservant une situation  financière très saine.

La Coopérative améliore ses performances et sa compétitivité en s’entourant de plusieurs partenaires : union de commercialisation (UFGC), centrale d’achat d’agrofournitures (SICAPA) et union de stockage (USCP).

La Coopérative préserve son indépendance avec une maîtrise de ses fonds propres qui représentent 80 % de son total bilan. 

L’environnement :

La Coopérative prend en considération tous les aspects environnementaux dans ses préconisations aux adhérents.

Elle a sensibilisé ses agriculteurs aux bonnes pratiques agricoles depuis 2002 avec des productions sous chartes IRTAC pour 75 % des blés et 95 % des orges de brasserie.

La Coopérative propose différents outils d’aide à la décision (OAD) et s’appuie sur les nouvelles technologies pour réduire l’utilisation des intrants (détection satellite FARMSTAR, radioguidage GPS, RTK….).

Notre responsabilité environnementale est importante, nous l’assumons avec nos 150 adhérents pour produire durablement. 

Sociétal :

La Coopérative de PUISEAUX est attachée au respect de l’éthique et des principes coopératifs :

  • Equité de traitement de tous les associés coopérateurs
  • Respect des engagements et des contrats
  • Règles de transparence

La culture d’entreprise est adaptée aux attentes des adhérents, clients et du personnel. La qualité de la relation humaine, la proximité et la confiance caractérisent l’ambiance de travail à la Coopérative.

La Coopérative s’ouvre au grand public (écoles, institutions….) pour communiquer sur la responsabilité sociétale des agriculteurs qui consiste à nourrir les hommes tout en préservant les ressources naturelles que sont la terre, l’eau et l’air.

LA DIRECTIVE NITRATE

Les nitrates dans l’eau, un sujet délicat !

La réglementation est complexe : des mesures nationales complétées par des mesures régionales avec des plans d’action différents selon les bassins et puis des zones avec des mesures renforcées.

La Coopérative de Puiseaux dans ce contexte, accompagne au mieux ses adhérents dans le pilotage de la fertilisation azotée sur les différentes cultures afin d’éviter les déficits et les excès.

L’objectif est d’apporter la juste dose d’azote au bon moment pour la plante, ainsi les reliquats azotés restent maîtrisés.

La Coopérative multiplie les analyses pour s’assurer que les bilans azotés soient corrects. Des analyses de sol, des mesures de reliquats azotés sortie hiver, des analyses de jus de tige avant de fertiliser et des reliquats azotés après moisson.

Quand on évoque la directive nitrate, on pense restriction de fertilisation azotée. Alors que dans le même temps la France constate une dégradation de la moyenne des protéines sur ses blés, ce qui remet en cause sa capacité à exporter.

Rappelons que la France est le premier pays Européen pour ses exportations de blé.

Nous disposons aujourd’hui de nouvelles technologies qui doivent nous aider à trouver le bon équilibre entre une qualité des productions rémunératrice pour les agriculteurs et une maîtrise de la qualité de l’eau.